Une cure de jouvence

Il va sans dire qu’être “sous contrôle” est une bonne chose, ou au moins il est perçu comme ! La plupart des conflits dans notre vie provient de l’inconfort que nous ressentons lorsque nous traitons avec les choses qui sont, ou semblent être hors de notre contrôle. Souvent, lorsque cela se produit personnes recherchera les moyens de « obtenir une prise en main » sur les choses et de forcer un contrôle sur quelque chose qu’ils peuvent influencer immédiatement, comme leur cheveux!! Si vous pouvez se rapportent à ce scénario et sont des démangeaisons pour un changement radical, vous devez d’abord vous demander si cette transformation est quelque chose qui vous apportera une étincelle, ou si elle ne va laisser vous cherchez un sac à porter sur la tête. Je suis tristement célèbre pour avoir donné des décisions émotionnelles cheveux… C’est le genre d’une blague qui circule avec mes amis. Tout simplement parce que je peux changer mes cheveux à volonté ne signifie pas que je le devrais (mais je le fais). Je dois admettre que j’ai mis mes cheveux à travers beaucoup ces derniers temps, mais je pense que j’ai débarqué dans un nouveau style doux que je suis tout sur!! Après de nombreux processus chimiques, y compris un lisseur kératine temporaire, blanchiment et la coloration des épisodes, plusieurs et sur les 4coupes de cheveux, j’ai développé un nouveau look pour moi-même. Une fois que j’ai décidé de mettre ma main sur mes cheveux j’ai profité de quelques stylistes très talentueux et empathiques compétences des amis et grâce à eux, je suis amoureuse!!!

Hauts et les bas sont toujours va se passer dans la vie et l’attrait du changement instantané existera toujours. Comment pouvez-vous dire si votre source d’inspiration pour une nouvelle coupe ou la couleur est une bonne idée ou si vous avez affaire à une éventuelle crise émotionnelle de cheveux ?

Comme styliste, je m’appuie sur quelques règles pour m’aider à décider si un client est vraiment prêt pour un changement majeur. J’ai été remercié plusieurs fois pour dire « non » aux gens une fois qu’ils ont réalisé que le relooking, ils pensaient que résoudrait tous leurs problèmes, qu’il serait ont été colorés avec regret. Voici quelques choses que je cherche qui m’a fait savoir que vous êtes en effet prêt pour un changement de cheveux transformateurs.

1.) Vous avez mentionné le changement plus d’une fois et nous avons eu une discussion sur la réalité de celui-ci dans votre vie quotidienne. Quand j’ai un client qui suggère un grand changement, mais puis poulets, seulement de le pour évoquer la prochaine visite, puis celle après… Je vois cela comme un grand panneau qu’ils seront en mesure de vivre heureux avec la décision. Dans ce laps de temps, je vais essayer de donner au client tous les faits sur le nouveau look afin qu’ils puissent y penser et de me préparer. Je proposerai aussi qu’ils commencent à la recherche d’images pour me montrer que je sais ce qu’ils cherchent.

2.) Vous avez une collection d’images inspirantes, un jury de Pinterest ou une icône du style que vous êtes traque sur Instragram qui vous êtes canalisant dans la vie en ce moment. Ce genre d’effort et de la recherche implique qu’il y a eu beaucoup d’heures connectées à la rêverie du nouveau style n’est pas un caprice. Très probablement, si nous avons procédé à la modification, vous vous sentirez beaucoup ! Si c’est le cas je m’assurerai que nous adaptons le nouveau style vous précisément parce que tout le monde ne peut porter chaque coiffure.

3.) Vous avez survécu un traumatisme émotionnel très dramatique ou émotionnel qui arrive maintenant à sa fin et vous vous sentez comme une personne complètement différente. Cela peut être un divorce, un déménagement, un nouvel emploi, un nouveau bébé, diplômés de l’école, perte d’un être cher, etc.. Le facteur clé est que ces événements doivent être absorbés et digérés avant d’effectuer un changement de style ou on peut, courir le risque, prendre une décision qu’ils ne sont pas encore prêts pour. Parfois, un nouveau style peu signifier que vous avez changé de manière significative et une réflexion visuelle de qui est cathartiques.

4.) Vous avez déjà porté vos cheveux dans un style similaire dans le passé et vraiment aimé. Dans ce cas, vous pouvez déjà être au courant de l’entretien du nouveau style et vous n’allez pas en sanglots perdre 10 pouces de cheveux bc il n’est pas votre premier rodéo. Il est possible que vos cheveux aient changé depuis que tu portais modifié le style, mais les ajustements peuvent être faits pour le faire fonctionner et à moderniser le look.

5.), vous avez négligé les signes que vous êtes en activité d’un espace émotionnel du besoin de changement et contrôle et vous avez coloré vos cheveux 10 fois en 4 semaines ; et dans le processus de ruine vos cheveux jusqu’à ce que la meilleure (et seule) consiste à lui couper ! Ceci est plus fréquent dans le cas de moi-même et mes collègues coiffeurs. Éviter cela si cela est possible parce que vous serez forcé dans le changement et vous pouvez l’adorer, mais vous ne pouvez pas.

 

Le message ici est que nous sommes en constante évolution, de plus en plus, l’apprentissage et s’adapter à la magie de la vie. Il y aura des moments où un changement de style est la cerise sur le gâteau. Une cure de jouvence bien chronométrée va inspirer d’autres personnes autour de vous d’envisager un changement aussi bien, ce qui est optimal ! La clé pour arracher un nouveau look et faire les têtes à tourner sera la domination de confiance dans votre nouveau style et en vous-même. Si vous n’êtes toujours pas sûr de vous rencontrez une crise émotionnelle cheveux après avoir lu cela il suffit de demander un ami proche et vous aurez rapidement votre réponse. Si vous obtenez le feu vert, puis trouver un fabuleux

 

DÉFINITION ET ÉVOLUTIONS DU MÉTIER DE COIFFEUR / COIFFEUSE

Le métier de coiffeur est un métier exigeant qui requiert un savoir-faire complet. Loin des clichés, il peut ensuite offrir des perspectives d’évolution intéressantes.

Un métier aux tâches variées.
Etre coiffeur ou coiffeuse ne consiste pas simplement à couper des cheveux. Bien sûr des tâches basiques comme le shampoing, la coupe ou le brushing doivent être prodigués mais beaucoup d’autres subtilités interviennent également. Soin du cuir chevelu, permanente et couleur par exemple sont des pratiques régulièrement demandées et pour lesquelles il faut être performant. De plus, le client demande souvent conseil et il faut donc un œil expert et une âme de visagiste pour pouvoir le satisfaire et le conseiller au mieux. Un bon coiffeur doit également être un bon commercial et promouvoir tous les produits que l’on peut trouver dans un salon. Gel, cire, shampoing, laque…beaucoup d’outils complémentaires permettent d’améliorer le chiffre d’affaires du salon. Les qualités requises sont donc la patience, le calme, l’écoute et la maîtrise technique bien évidemment.

Les évolutions possibles.
Le coiffeur homme ou femme débute en tant qu’employé dans un salon de coiffure. Plusieurs grades ou qualifications interviennent alors. De shampouineur à assistant coiffeur, de coiffeur femme à coiffeur mixte ou encore coloriste par exemple, l’éventail des spécificités est large. Le coiffeur peut ensuite se mettre à son compte et ouvrir son propre salon. Il faut toutefois être conscient que cela implique la gestion de sa propre comptabilité, de ses propres stocks et commandes ainsi qu’éventuellement du personnel. Cela ne s’improvise pas. Enfin, avec de l’expérience ainsi que différents diplômes complémentaires, il devient possible de postuler à différents métiers du domaine artistique notamment, comme perruquier, coiffeur studio ou bien même coiffeur formateur.

En conclusion, le métier de coiffeur doit être une véritable vocation qui peut en fait, sous des apparences simples, se diversifier et atteindre un niveau de compétences maximal. Il n’en reste pas moins passionnant et enrichissant humainement au quotidien.

LA COIFFURE DE STAR POUR CET ÉTÉ

On se bichonne avant les premières sorties sur les sables fins. Diète, rituels de beauté, nouvelle garde-robe, bikinis et coiffure de star ; c’est le petit lot pré-estival des amoureuses de la plage. Mais la crinière de rêve passe avant tout car qui dit coiffure dit couronne et qui dit coiffure idéale dit look de star !

On ose la coupe à la garçonne

 

Les intrépides ne se laissent pas intimidées par un port de tête à la garçonne. A la manière de Rihanna, Jennifer Lawrence, Sharone Stone ou Miley Cirus, la coupe courte est un atout pour cet été. C’est une coupe qui s’adapte avec un petit volume sur le haut et un effet affiné sur les côtés pour les visages rond, très plate avec quelques franges sur le front pour les visages allongé, dégageant le front et hérissée pour les visages carré. Les femmes ayant un visage en forme de pyramide renversé peuvent porter cette coupe de toute les manières possible car le menton pointu contrebalance l’effet boule à tout les coups. Le point fort de cette coiffure est la facilité d’entretien.

 

On se fait un carré flou

 

Taylor Swift et Marion Cotillard sans oublier Karlie Kloss ; le carré flou fait fureur cet été. Se portant au ras des épaules ou juste en dessous du menton selon la forme du visage, cette coupe est facile à réaliser. Peu importe la longueur ou la structure de votre carré, pour obtenir l’effet flou, vous devez froisser ou torsader au fer à friser la moitié de la longueur en recherchant un style décoiffé. Utilisez un produit qui donne du volume si vous avez des cheveux plats et fins et un produit qui discipline les frisottis et les mèches rebelles si vous avez des cheveux volumineux. L’idée de cette coupe est d’avoir des racines bien en place et des pointes nuageux.

 

En outre, cet été les longues chevelures se subliment avec un bon gel effet mouillé protecteur ou une laque effet mouillé anti-UV pour celles qui hésitent à se raccourcir les longueurs. Ces trois coiffures phares vous faciliteront votre été glamour.

LE MÉTIER DE COIFFEUR

Dans le monde de la coiffure hommes et femmes exercent ce métier en mettant leurs nombreux talents auprès de la clientèle. Celle-ci doit pouvoir confier ses cheveux en toute sérénité et bien souvent obtenir des explications sur la nature de ceux-ci. C’est un métier d’artiste et le principal rôle est détenu par la coiffeuse qui déborde de créativité. Elle est accueillante et sait de suite mettre les clients à l’aise. Le salon est convivial afin d’instaurer de suite une confiance mutuelle. Ses principales qualités mises en avant sont une attitude zen face à des clients peu courtois. Le tact et la gentillesse sont les atouts principaux pour fidéliser la clientèle. Une carte de fidélité qui annonce une remise après un certain nombre de passages reste sympathique. Le salon doit dégager une ambiance de bien-être. Les professionnels ne manient pas uniquement des ciseaux. Ils apportent les soins esthétiques de la chevelure adaptés à chaque personne en plus des simples shampooings, coupes et brushings. D’autres actions usuelles sont pratiquées comme les teintures ou les permanentes. L’esprit inventif de la coiffeuse s’exprime sur chaque tête en accord avec les attentes de la cliente ou du client. Au féminin elles déterminent ensemble sur un nuancier la couleur appropriée ainsi qu’une coupe pour mettre le visage en valeur. Des connaissances en matière d’allergies sont indispensables afin de déterminer les causes exactes grâce à des tests. Elle pratique son art dans des conditions fatigantes, les bras sont sollicités constamment et elles se déplacent à petits pas à longueur de journées. Elle évolue dans un salon en tant que salariée ou bien à son compte. Dans ce cas elle est considérée comme un artisan et d’autres tâches lui incombent telles que la comptabilité, la commande des produits utilisés dans le salon ou mis en vente. Elle dirige les apprenties et les autres coiffeuses si c’est le cas.