LE MÉTIER DE COIFFEUR

Dans le monde de la coiffure hommes et femmes exercent ce métier en mettant leurs nombreux talents auprès de la clientèle. Celle-ci doit pouvoir confier ses cheveux en toute sérénité et bien souvent obtenir des explications sur la nature de ceux-ci. C’est un métier d’artiste et le principal rôle est détenu par la coiffeuse qui déborde de créativité. Elle est accueillante et sait de suite mettre les clients à l’aise. Le salon est convivial afin d’instaurer de suite une confiance mutuelle. Ses principales qualités mises en avant sont une attitude zen face à des clients peu courtois. Le tact et la gentillesse sont les atouts principaux pour fidéliser la clientèle. Une carte de fidélité qui annonce une remise après un certain nombre de passages reste sympathique. Le salon doit dégager une ambiance de bien-être. Les professionnels ne manient pas uniquement des ciseaux. Ils apportent les soins esthétiques de la chevelure adaptés à chaque personne en plus des simples shampooings, coupes et brushings. D’autres actions usuelles sont pratiquées comme les teintures ou les permanentes. L’esprit inventif de la coiffeuse s’exprime sur chaque tête en accord avec les attentes de la cliente ou du client. Au féminin elles déterminent ensemble sur un nuancier la couleur appropriée ainsi qu’une coupe pour mettre le visage en valeur. Des connaissances en matière d’allergies sont indispensables afin de déterminer les causes exactes grâce à des tests. Elle pratique son art dans des conditions fatigantes, les bras sont sollicités constamment et elles se déplacent à petits pas à longueur de journées. Elle évolue dans un salon en tant que salariée ou bien à son compte. Dans ce cas elle est considérée comme un artisan et d’autres tâches lui incombent telles que la comptabilité, la commande des produits utilisés dans le salon ou mis en vente. Elle dirige les apprenties et les autres coiffeuses si c’est le cas.